Un nouveau site Internet a été créé suite à l’accord cadre Agence de l’Eau Adour Garonne signé avec tous les acteurs viticoles de Charentes.

L’accord cadre

Cet accord cadre a été signé en juillet 2015 pour une durée de 3 ans. Il définit une stratégie collective pour que l’ensemble des exploitations du vignoble de Cognac soient aux normes vis-à-vis de la gestion de leurs effluents viticoles, de chai et de distillerie. Cela concerne notamment les eaux de lavages du pulvérisateur, de la machine à vendanger, les effluents de chai et de distillerie (vinasses).

 

Centralisé au BNIC

Le BNIC (Bureau National Interprofessionnel du Cognac) s’est joint à cet accord cadre pour accélérer l’adhésion de l’ensemble de la filière aux normes. Mais il s’agit d’une action collective, et tous les acteurs de la filière Cognac peuvent se rapprocher du BNIC, mais aussi de la Chambre d’Agriculture, de l’UGV, etc.

Des aides à l’investissement

Comme l’explique Laetitia FOUR dans ses propos (cliquer ici),

« Pour les effluents organiques, l’accord permet de financer des aires de lavage, des fosses pour le stockage, des plans d’épandage… Dans une zone prioritaire de 200 communes, l’aide peut aller jusqu’à 60% de l’investissement, et elle est au maximum de 50 % sur le reste du vignoble. Pour les effluents phytosanitaires, les aides fonctionnent selon le dispositif PCAE géré par les DDT, et en cas d’éligibilité, elles peuvent aller jusqu’à 40% du dossier d’investissement. »

Donc, les exploitants qui souhaitent installer ECOBANG™ pour gérer les effluents phytosanitaires recueillis dans leur aire de lavage pourront se voir financer jusqu’à 40% de l’investissement.

 

Nouveau site Internet sur l’accord cadre Agence de l’Eau

Ce nouveau site, http://eauviticharentes.com fournit l’information utile sur l’accord cadre Agence de l’Eau, et cite les différentes solutions existantes pour gérer les effluents phytosanitaires. Le système ECOBANG™ y est cité.