Le dispositif ECOBANG™, l’éco-organisme Adivalor,la gestion des effluents phytosanitaires… toutes les dernières nouvelles sur la gestion des effluents phytosanitaires et sur les bonnes pratiques phytosanitaires sont visibles dans la revue n°693 de Phytoma paru en avril 2016.

Comme tous les ans, le magazine Phytoma publie son numéro du mois d’avril 2016, qui évoque toutes les nouveautés et mises à jour dans le domaine des bonnes pratiques phytosanitaires. Comme pour les années précédentes, le dispositif ECOBANG™ y est régulièrement cité. C’est encore le cas cette année, avec une large part du chapitre consacré à la gestion des effluents phytosanitaires qui évoque ECOBANG™.

Convention Ecobang - Adivalor
Phytoma N°693

Voici quelques extraits de cet article écrit par Mariane DECOIN:

« […] Enfin, la société Vento Sol a signé avec Adivalor une convention pour la reprise des reliquats concentrés de produits issus du procédé ECOBANG »

« Un autre événement concerne Ecobang, de la société Vento Sol, procédé séparateur, précisément évaporateur/ déshydrateur, […]. Le résidu a traiter en DD est, soit le GRV lui-même qui peut être gardé sur plusieurs campagnes, soit la sache à changer en fin de campagne, donc tous les ans. Des sacs spécifiques sont fournis pour permettre d’y insérer les saches chargées de reliquats en attendant leur collecte pour detruction […]. »

« Concernant cette collecte, Vento Sol et Adivalor ont signé en mars dernier une convention: Adivalor récupérera les déchets d’Ecobang auprès des distributeurs de produits phytosanitaires à l’occasion des collectes de PPNU (Produits Phytosanitaires Non Autorisés). […] »

« Avec les saches Osmofilm et les bâches Héliosec, ce sont donc les résidus de trois procédés séparateurs/ déshydrateurs dont la collecte est désormais organisée au plan national via Adivalor ».

Si cet article ou le dossier complet vous intéresse, nous disposons de quelques exemplaires que nous pouvons vous faire parvenir sur demande (veuillez alors nous contacter). Vous pouvez aussi vous le procurer directement auprès de Phytoma.