Connaissez-vous l’Ecobang™? C’est un procédé de traitement des effluents phytosanitaires en arboriculture fruitière (et ailleurs) qui permet la concentration des matières polluantes.

La presse en parle

Voici l’article sur ECOBANG™ paru dans l’Arboriculture Fruitière du 28 avril 2016. Un grand merci à la journaliste Raphaëlle POISSONNET qui l’a rédigé.

L'Ecobang™ permet l'évaporation de l'eau contenue dans les effluents phytosanitaires

Dans le cadre du traitement des effluents phytosanitaires

« Le dispositif permet l’évaporation de l’eau contenue dans les effluents phytosanitaires. Un système de ventilation forcée à l’intérieur des cuves de stockage concentre la matière, jusqu’à l’obtention d’un déchet totalement sec.

l’Ecobang permet ainsi une réduction drastique des volumes de déchets à détruire. Particulièrement simple d’utilisation, il suffit de brancher l’appareil et de remplir la cuve pour que l’évaporation semi-naturelle se fasse. Au terme de cette évaporation, le résidu généré est orienté vers un centre agréé en vue de son élimination comme déchet dangereux. »

Conforme pour le traitement des effluents phytosanitaires en arboriculture fruitière (mais pas que)

« En juillet 2015, l’équipe de mon-viti expliquait les difficultés de reconnaissances du procédé Ecobang par le ministère de l’Écologie. Nicola Vento, PDG de la société Vento-Sol indique encore aujourd’hui: « Le dispositif Ecobang, s’il est utilisé conformément à la réglementation en vigueur – condition de stockage et de gestion du déchet comme matière dangereuse-, n’a pas besoin de reconnaissance de la part des autorités. »

Effectivement, comme le reprend bien la journaliste, nous confirmons que le dispositif ECOBANG™ n’a pas besoin de reconnaissance pour pouvoir être utilisé dans le cadre du traitement des effluents phytosanitaires en arboriculture.

En effet, l’article 8 de l’arrêté du 12 septembre 2006 est très clair:

« l’inscription sur la liste des procédés reconnus vaut autorisation pour l’épandage ».

Autrement dit, la reconnaissance a pour objectif d’autoriser l’épandage d’un déchet qui, normalement, devrait être un déchet dangereux à éliminer comme tel dans les filières autorisées.

Or, l’utilisation d’ECOBANG™ génère un déchet dangereux sec, qui doit être détruit comme tel. Par conséquent, il n’a pas besoin de reconnaissance autorisant l’épandage, mais son utilisation doit respecter le code de l’environnement (ce qui est le cas).

Adivalor collectera les déchets générés par ECOBANG™

D’ailleurs, pour faciliter la gestion des effluents phytosanitaires et des résidus et apporter à nos clients un meilleur service, nous avons été amené à travailler pour organiser la collecte des déchets générés par l’utilisation d’ECOBANG™. Après plusieurs mois de travail, une convention a été signée en mars 2016 avec  l’Eco-Organisme A.D.I.VALOR, qui permet la collecte des résidus générés par l’utilisation d’ECOBANG™. Le réseau de collecte et de distribution d’ECOBANG™ est maintenant en cours d’organisation.

Donc, si, à court terme, notre société VENTO-SOL commercialise encore directement les solutions ECOBANG™, cela ne saurait durer encore longtemps.