Un grand merci à wikiagri. En effet le site wikiagri parle d’ECOBANG™ comme étant une solution simple et économique pour traiter les déchets des exploitations. Ce communiqué est paru le 17 mai 2016.

Wikiagri parle d’ECOBANG™

Nous reprenons ici l’article paru.

« Les produits phytosanitaires sont régulièrement décriés, auprès du grand public. Quelques mois après la COP 21, certaines pratiques agricoles sont pointées du doigt pour leurs conséquences sur l’environnement et la santé du monde vivant.

De formidables efforts restent effectivement à réaliser. Beaucoup d’agriculteurs en prennent conscience et tentent de raisonner leurs pratiques. Mais, entre le bio et le productivisme absolu, il leur est difficile de se frayer un chemin au quotidien : comment entrer dans une démarche de développement durable tout en préservant son exploitation et sa productivité ?

A son échelle, Nicola Vento, entrepreneur amoureux de la nature, a mis au point un système permettant aux agriculteurs de traiter les effluents phytosanitaires : ECOBANG.

Alors que la saison des récoltes se profile deux actualités retiennent l’attention : d’une part, la signature d’un partenariat avec A.D.I.VALOR (Agriculteurs, Distributeurs, Industriels pour la VALORisation des déchets agricoles) et d’autre part l’élargissement de la gamme ECOBANG désormais adaptable à toutes les cuves. »

Une solution simple et efficace

« En agriculture, l’ECOBANG est particulièrement bien adapté pour la gestion et le traitement des effluents phytosanitaires. Simple, rustique, sans réglage ou autre manipulation que le remplissage de la cuve, son efficacité a valu à l’entreprise VENTO-SOL d’être utilisée par BASF Agro dans toutes ses fermes expérimentales françaises ainsi que la signature d’une convention avec A.D.I.VALOR, éco organisme spécialisé dans la collecte des déchets agricoles.

A noter qu’ECOBANG, dans une véritable démarche d’ouverture, commence à s’exporter dans d’autres pays européens.

Ce système innovant permet de stocker les effluents et les eaux usées d’origine industrielle et agricole. Son principe de fonctionnement, rudimentaire, permet de réduire le volume de déchets liquides à son minimum pour être conditionné puis transporté dans un centre de traitement.

L’utilisateur verse dans une cuve les effluents ayant servi à nettoyer, par exemple, des pulvérisateurs de traitement des récoltes. Dans cette cuve se produit une ventilation forcée, à température ambiante, qui va concentrer la matière et permettre l’évaporation de l’eau.

A l’issue de l’opération, les déchets sont totalement secs et prêts à intégrer la filière de l’élimination.

Ce dispositif s’adapte à tous types de cuves, citernes ou autres contenants. »

Focus sur la gamme ECOBANG™

« La gamme ECOBANG™, qui se veut la plus économique du marché, ne nécessite ni entretien ni réglage et s’adapte sur les cuves standards.

Son initiateur, Nicola Vento explique :

Il y avait un besoin d’une solution simple et économique pour les entreprises qui généraient de faibles volumes d’effluents. J’ai donc préparé un cahier des charges, et j’ai cherché des solutions pour y répondre.

La version initiale ECOBANG IBC/ GRV, lancée en 2010, a été développée pour s’adapter sur les cuves standards de 1000 litres de type Grand Récipient Vrac.

Une autre version a été mise sur le marché en 2015 : ECOBANG CP600, adaptée à une caisse palette de 600 litres.

Depuis, la gamme s’est élargie, pour s’adapter sur des caisses palette de 900 l. (ECOBANG CP900) et 1400 l. (ECOBANG CP1400). »

Une solution économique pour l’industrie et l’artisanat aussi

« Non seulement ECOBANG permet de réduire les coûts de transport et de destruction des déchets, mais il est également l’évapo-concentrateur le plus économique sur le marché.

Dans le domaine industriel, les fabricants ou utilisateurs de peintures, de colles et de tous autres produits chimiques aqueux limiteront leurs coûts de gestion des eaux usées en réduisant de plus de 95% leurs volumes à détruire. De même, les peintres en bâtiment peuvent utiliser ECOBANG pour évaporer les eaux de lavage des pinceaux. »

A propos de Nicola Vento et d’ECOBANG™

« De formation supérieure technique et commerciale, Nicola Vento possédait déjà une solide expérience dans le traitement des déchets aqueux et des technologies permettant de réduire leur volume à détruire.

« J’ai toujours eu une bonne sensibilité technique, qui m’amène à avoir beaucoup d’idées. Mais il me manquait les compétences pratiques. »

Afin d’acquérir les compétences nécessaires pour fabriquer ses propres produits, il passe son année 2010 à obtenir un CAP de serrurier métallier. Dès lors, il réalise 15 prototypes, dans son appartement. Enfin satisfait de son produit, il se lance sur le marché agricole qu’il connait bien, puis dans le secteur industriel.

Depuis, la gamme ECOBANG s’élargit sans cesse et propose même des solutions surmesure. Compte tenu de ses atouts, Nicola Vento estime que le dispositif ECOBANG pourrait devenir : Leader sur le marché français et européen, grâce à son coût et son aspect très pratique. »