Article de presse publié par ToulÉco Tarn le 02/03/21

La Cour d’appel de Bordeaux donne raison à VENTO-SOL concernant l’homologation d’ECOBANG, dispositif de traitement des effluents.

Nous remercions Matthias Hardoy et ToulÉco Tarn pour l’article intitulé « Nicolas Vento, Vento-Sol : Avec Ecobang, j’aurais pu conquérir 30 % du marché » dans la Newsletter de ToulÉco. Cet article raconte comment Nicola Vento (concepteur de la gamme ECOBANG™) a démarré dans le domaine de la gestion des effluents phytosanitaires et revient sur le procès qu’il a gagné à La Cour d’appel de Bordeaux contre Le Ministère de la Transition Écologique. En effet, les problèmes liés à la procédure d’homologation concernant le traitement des effluents lui auraient coûté une importante part de marché.

Voici le texte de l’article:

“Nicolas Vento, Vento-Sol : « Avec Ecobang, j’aurais pu conquérir 30 % du marché »

Située à Castres, Vento-Sol propose une solution contre les effluents industriels et agricoles nommée Ecobang. Depuis presque dix ans, l’entreprise conteste la procédure d’homologation du ministère de la Transition écologique. La Cour d’appel de Bordeaux vient de donner raison à la société. Nicolas Vento revient sur l’histoire mouvementée de Vento-Sol.

Nicolas Vento, comment est nait la solution Ecobang ?

Entre 2002 et 2007, je faisais partie d’une entreprise qui a mis en place une innovation dont la première application était de traiter les effluents industriels et agricoles. Le dispositif avait des fragilités. Il fallait améliorer le cahier des charges. L’objectif était de proposer une solution plus économique, moins volumineuse, qui s’adapte (…)

Afin de lire l’article en entier sur le site de ToulEco Tarn, cliquez ici