ECOBANG et l’Economie bleue soutenable en Occitanie

Le CESER OCCITANIE

Le Conseil Économique, Social et Environnemental Régional (CESER – https://www.ceser-occitanie.fr/) est l’Assemblée consultative. Instituée par la loi du 05 juillet 1972, il est placé au côté du Conseil Régional, avec lequel il constitue la Région.
Ses membres sont issus d’organisations socioprofessionnelles diverses qui représentent la société civile. Les personnes sont organisées et reconnues pour leurs compétences et leur sens de l’intérêt général. Ainsi, le CESER est un lieu d’écoute, d’échange et un laboratoire d’idées pour répondre aux besoins des citoyens. Le dialogue instauré doit permettre d’aboutir à une vision partagée de l’intérêt régional, au-delà de tout clivage.
Les Avis du CESER sont rendus suite à une saisine obligatoire de la Présidente de Région ou d’une auto-saisine, et constituent des outils d’aide à la décision publique.

Le CESER et le potentiel de l’Economie Bleue en Occitanie

Le CESER s’est autosaisi du sujet « Pour une économie bleue soutenable en Occitanie ». La région Occitanie dispose en effet d’atouts maritimes, et d’une stratégie à long terme pour soutenir et développer une création de richesses durables dans tous les secteurs maritimes. De ce fait, la mise en oeuvre dans la région Occitanie de ce programme peut offrir un potentiel considérable en matière d’innovation et d’emplois. Cette économie bleue soutenable entre dans le cadre du Pacte vert de la Région, et s’inscrit aussi dans le cadre du Plan Littoral signé avec l’État.

Le rapport est daté du 24 avril 2022, et est intitulé “Avis du CESER Occitanie / Pyrénées-Méditerranée – Pour une économie bleue soutenable en Occitanie”.

ECOBANG-NAVY et l’Economie Bleue et Circulaire

La partie III.3 (page 23) cite des entreprises régionales innovantes et engagées dans l’économie circulaire. La société VENTO-SOL est cité dans cette partie avec ECOBANG, et plus particulièrement la solution ECOBANG-NAVY. En résumé, ECOBANG-NAVY est un projet qui a comme objectif de transformer des anciens bateaux de plaisance en cuves de stockage pour les effluents phytosanitaires.

La société Ecobang qui produit des dispositifs permettant l’élimination par évaporation des effluents agricoles. Le principe consiste à réutiliser des cuves préexistantes et à les équiper d’un système qui favorise l’accélération de l’évaporation de l’eau. Les résidus non évaporés sont collectés en fin de process pour être retraités spécifiquement. Ecobang teste actuellement un nouveau prototype dans lequel la cuve est remplacée par une coque de bateau. En Occitanie ce sont des milliers de bateaux de diverses tailles qui sont abandonnés dans les ports sans qu’une filière de recyclage ne soit encore totalement opérationnelle.
L’utilisation de bateaux en fin de vie par des agriculteurs pour éliminer leurs effluents phytosanitaires pourrait permettre de s’équiper pour un coût inférieur de 40 à 60 % par rapport à du matériel neuf (Source Ecobang). Ces deux entreprises innovantes sont engagées dans des démarches qui au-delà de la réponse à un marché visent, par leur action, à produire des effets positifs pour le territoire, notamment en développant des usages en aval du cycle de vie du plastique. Dans les deux cas il s’agit de réintégrer des déchets ou produits en fin de vie pour répondre à une demande sur le territoire et au-delà. Ce type de démarche nécessite un fort engagement mais aussi le soutien de la puissance publique en phase d’amorçage

Source: http://www.vento-sol.com/wp-content/uploads/2022/05/AVIS-C6-V-4-250422.pdf

Cette avis peut aussi être lu sur le site du Ceser-Occitanie: AVIS C 6 V-4 DU 250422 VDEF (ceser-occitanie.fr).

De plus, la vidéo ci-dessous montre la présentation de Vento-Sol à l’occasion du dernier forum pour l’économie circulaire en Occitanie: